Ecole mauvaise conduite V3

Stop à l’école de la mauvaise conduite

Télécharger l’affiche au format image, Libreoffice et Word.

Affiche conçue par Benoît LANUSSE (blog, twitter)

Illustration : Flobo

 

_________________________________________

 

Avez-vous noté combien la desserte des écoles est souvent problématique, pour ne pas dire cahotique voire dangereuse ?

Est-ce un problème d’aménagement ou de comportements ?

calendrier2

Calendrier

Afin de rythmer la campagne et de créer une certaine émulation en balayant la plupart des grandes thématiques, nous proposons le calendrier suivant qui n’est pas définitif :

 

Lundi 10/02 Thème : les déplacements
Mardi 11/02 Thème : les laissés pour compte (les pauvres, les chômeurs, les sans-abris, les vieux, les enfants, les handicapés)
Mercredi 12/02 Thème : le logement (situation, nos rapports au logement, comment construire plus et mieux, optimiser l’utilisation de l’existant, etc.)
Jeudi 13/02 Thème : les modes de développement (étalement, densification, rénovation, bimby, éco-quartiers, inégalités entre communes, localisation et avenir des activités économiques, etc.)
Vendredi 14/02 Thème : urbanisme et démocratie (le rôle des élus, des citoyens, des professionnels, participation/co-production, formation, ouvrir des perspectives, action publique
Samedi 15 et dimanche 16/02 Thème libre
Lundi 17/02 Thème : modes de vie (usages, individualité/collectif, rapport au temps et à l’espaces, place du numérique, etc.)
Mardi 18/02 Thème : écologie (développement durable, transition écologique, place des espaces naturels et agricoles, etc.)
Mercredi 19/02 Thème : espaces publics (importance, esthétique / fonctionnalité / usages, etc.)
Jeudi 20/02 Thème : mener une politique d’urbanisme
Vendredi 21/02 Thème : concours d’actions simples à mettre en oeuvre
Samedi 22 et dimanche 23/02 Thème libre
Lundi 24/02 Début de la phase d’interpellation des candidats
Dimanche 23/03 1er tour des élections municipales
Dimanche 30/03 2ème tour des élections municipales
Affiche démarche V3-2

La démarche

Télécharger l’affiche (format image).

Illustration : Flobo

 

Pourquoi cette campagne ?

L’urbanisme impacte la vie de chacun.
Il devrait donc être un des enjeux des prochaines élections, mais  les débats sont rarement à la hauteur et les citoyens ont du mal à y trouver leur place.

Avec la campagne « L’urbanisme, c’est mon affaire ! », il ne s’agit pas d’apporter des réponses à des situations locales mais de problématiser et d’ouvrir des perspectives sous la forme d’affiches au format « A4″ facilement accessibles et diffusables.
Libre à chacun de s’en servir pour enrichir ses réflexions, diffuser des idées et bien sûr interpeller les candidat(e)s.

 

Qui fait la campagne ?

Celle-ci est initiée par l’APUMP (Association des Professionnels de l’Urbanisme de Midi-Pyrénées). En s’adressant prioritairement aux citoyens, cette campagne nous semble un levier intéressant pour favoriser le débat public au-delà du périmètre toulousain et d’un public averti. Dans un second temps, nous réaliserons une sélection d’affiches sur laquelle nous demanderons à des candidats, dans plusieurs villes de notre région, de réagir.

Mais en avoir l’initiative ne veut pas dire en avoir la propriété. Cette campagne sera d’abord ce que tous individuellement et collectivement en feront. C’est une plateforme d’échanges et de débat.

Vous pouvez ainsi :

 

Exemple illustré dans l’affiche ci-dessus

  • Olivier a une idée et crée une affiche qu’il diffuse par internet,
  • Danielle sur Internet, tombe sur l’affiche d’Olivier, elle la trouve intéressante et la diffuse à ses amis,
  • Pierre et Nicolas, amis de Danielle vont la coller à côté des affiches des candidat(e)s,
  • Au final, une dynamique citoyenne animée par Myriam se crée à partir de plusieurs affiches, pour interpeller les différents candidat(e)s dont Dominique, le maire (attention blague).
Logement carton V3

Logement du futur : durable et écologique

Un dessin de Chag (voir : Art du Chag)

Une affiche imaginée par Isabelle

 

LA SYNTHÈSE DU RAPPORT 2014 DE LA FONDATION ABBE PIERRE

La Fondation Abbé Pierre, avec la sortie de ce 19e rapport annuel sur « L’État du mal-logement en France », commémorera également les 60 ans de l’appel que son fondateur lança à la Nation le 1er février 1954. Le cri d’un soulèvement de solidarité populaire qu’on appellera « l’insurrection de la bonté »…

Plus précisément, ce rapport explore les liens entre logement et emploi, soutenant la thèse selon laquelle le logement (ou leur absence) et l’habitat peuvent générer d’importantes — et parfois graves —  conséquences sociales dans la vie quotidienne des ménages. Mais ces liens peuvent, a contrario, constituer des éléments de développement et de stabilité. Un message que pourraient entendre les collectivités locales, qui disposent de leviers en l’espèce, à quelques semaines d’une élection municipale aux enjeux conséquents.

Au-delà, un focus est mis sur un phénomène trop peu considéré : la dégradation massive de très nombreuses copropriétés. Ces ensembles ont une fonction sociale essentielle, puisque ces logements accueillent aussi bien des personnes isolées, des locataires aux ressources contraintes ou des propriétaires modestes, autant d’occupants qui n’ont bien souvent pas d’alternative dans d’autres fractions du parc existant… Soucieuse de montrer à la puissance publique l’urgence de ce contexte, la Fondation a tenu a insister sur la connaissance des habitants et de leurs conditions de vie.

Enfin, comme c’est le cas chaque année, l’action gouvernementale est analysée. Cet exercice a pris une dimension particulière depuis l’engagement de François Hollande, le 1er février 2012. Ce rapport revient donc sur la politique du logement conduite par la puissance publique, mais aussi sur le respect (ou non) du « Contrat social pour une nouvelle Politique du Logement », à travers une lecture sans concession — mais sans outrance — des efforts et des insuffisances constatés depuis le début de la législature.

LE RAPPORT INTÉGRAL

Affiche parlons urbanisme

Candidats, parlons d’urbanisme !

Des affiches pour favoriser le débat public local

L’objectif de la campagne « L’urbanisme, c’est mon affaire ! » est de favoriser le débat local sur l’urbanisme à travers la création et la diffusion d’affiches accessibles et utilisables par chacun (candidats, citoyens).

En effet, en cette période électorale, il n’est pas toujours aisé pour les citoyens de comprendre réellement les propositions des candidats et les différences entre celles-ci.

Pour y remédier, les candidats sont invités à s’exprimer sur une sélection de 11 affiches parmi la quarantaine créée.

 

Paroles de candidats

L’APUMP, à l’initiative de cette campagne, va solliciter un certain nombre de candidats dans des villes de Midi-Pyrénées.

Tout citoyen peut lui-même interpeller les candidats de sa commune avec cette sélection ou une autre. De la même manière, tout candidat peut prendre l’initiative de commenter cette sélection.

Pour être mises en ligne, les réponses doivent être envoyées à l’adresse suivante : contact@urbanismecmonaffaire.fr

 

Fichiers (modifiables si besoin) :

améliorer l'ordinaire

Ce qui serait extraordinaire serait d’améliorer l’ordinaire

Titre et photos issus de la réponse du groupe Descartes à la consultation sur le Grand Paris de 2009 (une réflexion sur le titre).

Le programme de recherche BIMBY a permis d’explorer de nouvelles méthodes pour intervenir dans les quartiers existants (une petite vidéo qui explique l’essentiel, le site).

———————————————–

Télécharger l’affiche aux formats image, LibreOffice et Word.

Affiche conçue par Benoît (blog, twitter)